Transformation digitale : il ne doit en rester qu'un ! - Nexize
26637
post-template-default,single,single-post,postid-26637,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.8.1,menu-animation-underline-bottom,fs-menu-animation-underline,popup-menu-slide-from-left,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive
 

Transformation digitale : il ne doit en rester qu’un !

Transformation digitale : il ne doit en rester qu’un !

L’année 2016 aura été l’année des CDO – Chief Digital Officier pour ceux qui n’aiment pas les acronymes : French Web le qualifiait même de « Ninja de la transformation (digitale) » : « une sorte de combattant peu orthodoxe qui fait face à un ennemi non conventionnel : la résistance au changement ».

Et puis, patatras : en décembre, le Journal du net l’enterre : « Le Chief Digital Officer est mort » : et de le comparer au « patron de l’électricité […] poste important il y a 100 ans » ; bref, tout le monde s’accorde pour dire que le CDO est sur un siège éjectable et qu’il sautera d’autant plus vite qu’il aura bien fait son job !

Pourtant, il n’y a pas si longtemps, bien des CMO – ces bons vieux Chief Marketing Officier, encore appelés Directeurs Marketing – se plaignaient de l’omniprésence de ces maudits CDO qui occupaient des postes incontournables dans la hiérarchie – ils accédaient au board, ce qui leur était le plus souvent refusé – et qui leur volaient les parts les plus passionnantes de leur métier ; et voilà que maintenant, tout le monde spécule sur leur disparition prochaine …

Cela signifie-t-il que le transition digitale s’achève dans la plupart des entreprises – enfin des vieilles, les startups ne sont pas concernées : certainement pas ! Peut-être cela signifie-t-il pluys simplement que le job change d’envergure, et le digital va réintégrer les unités traditionnelles : au CMO de se débrouiller avec SA transition digitale …

Par quoi remplacer les CDO – je parle ici en terme de buzz, bien entendu ? Nul doute que les entreprises vont s’équiper de CBO dans les mois à venir, enfin surtout dans le domaine des services financiers, mais pas seulement.

CBO ? Des Chief Blockchain Officiers, bien sûr ! La blockchain, ce nouveau truc qui va d’autant bouleverser les entreprises que la plupart des managers ne comprennent pas vraiment de quoi il s’agit.

Après, il faudra certainement pousser de l’IA – Artificial Intelligence – et nul doute que fleuriront les Chief Artificial Intelligence Officiers : les CAIO à qui au bout de quelques années on pourra même dire : Ciao !

Si 2017 sera l’année des CBO, ce sera également celle où les CMO devront reprendre en main le numérique – tout le numérique : et là, il y a certainement du pain sur la planche, après les effets de manche des CDO, il va falloir agir très concrètement.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.