Depuis le lancement de Facebook en 2005 et de MySpace auparavant, les médias sociaux ont changé les règles du jeu en matière de marketing.

 

Le contact avec les prospects et les clients est désormais direct. Rapidement, aux Etats-Unis puis partout dans le monde, le Social Media est devenu incontournable pour toutes les entreprises.
En quelques « partages » ou « Retweet », un message, potentiellement négatif, est diffusé dans le monde entier. Face au temps passé par les internautes sur les médias sociaux, les entreprises doivent être au coeur de ce nouveau système informationnel.
Dans ce contexte, les données générées par le « web » se sont démultipliées au point d’atteindre un point de rupture nommé « Infobésité ». Opportunité pour les Marques qui peuvent profiter de ces données pour optimiser leur ROI et obtenir des leads concrets.

 

Les médias sociaux sont plus pertinents qu’une newsletter

 

Les réseaux sociaux réussissent à rassembler un très important nombre d’internautes ou de mobinautes de tous profils, et ce, comme aucun autre média jusque-là.
Ainsi il est important de prendre en considération le temps passé par chaque utilisateur sur les réseaux sociaux. Plusieurs sources (dont le Blog Du Modérateur et L’Express) indiquent qu’un utilisateur passe en moyenne 2 heures par jour sur ces nouveaux médias.
En ce sens, Facebook, Twitter ou encore Instagram sont des plateformes sur lesquelles les utilisateurs passent du temps, et deviennent naturellement des cibles disponibles pour toutes sortes d’action marketing.
La démarche n’est plus descendante de la marque vers le prospect, mais bien ascendante du prospect vers la marque. En effet, les utilisateurs qui « suivent » une marque ont accepté de recevoir ses actualités lors de leur navigation sur les médias sociaux.
Notons que les réseaux sociaux sont bien moins intrusifs qu’une newsletter et bien plus flexibles. L’information est proposée et le prospect clique sur le Post ou sur le Tweet uniquement lorsqu’il le trouve intéressant.

 

Les réseaux sociaux permettent de veiller sur vos prospects.

 

Les utilisateurs « scannent » littéralement leur fil d’actualité et s’attendent à y trouver des informations de toutes natures. A ce titre, la « sérendipité » a pris un essor considérable puisque les utilisateurs sont curieux de recevoir des informations considérées comme « inattendues ».
Au final, les réseaux sociaux sont devenus de véritables outils de veille permettant de tester rapidement mais avec certitude les résultats de nombreux et différents messages lancés comme une bouteille à la mer pour faire réagir les cibles que sont les membres des médias sociaux.
N’oublions pas qu’une information est jugée qualitative selon son taux de partage et son nombre de vues. L’affichage du chiffre de vues étant fortement incitatif et suggère au visiteur de cliquer sans plus attendre et prendre le temps de visualiser le message et sa vidéo.

Lire la suite

Share This