2017 : l’année du B2B ?

2017 : l’année du B2B ?

LinkedIn racheté par Microsoft, Viadeo par la Figaro : le monde des réseaux sociaux professionnels entre en zones de turbulences.

Microsoft aura déboursé 26 milliards de dollars en cash pour LinkedIn, tandis que le Figaro se sera offert Viadeo pour 1,5 million d’euros ; mais le rachat du second se sera effectué à la barre du tribunal de commerce, alors que le 1er dégage de conséquents bénéfices et que 2017 se présente sous de bons auspices pour ce réseau.

A priori les objectifs ne sont pas les mêmes : Microsoft complète son offre social CRM (Dynamics) / réseau social d’entreprise (Yammer) alors que le Figaro cherche plutôt à créer des synergies avec sa filiale de petites annonces, Figaro Classifieds.

2016 aura été l’année de l’évangélisation au social selling, avec la sortie d’ouvrages comme Le social selling expliqué à mon boss, de Sylvie Lachkar et Hervé Kabla, 2017 sera celle de sa montée en puissance : nul doute que les offres vont fleurir dans les mois à venir.

Toutefois, le social selling est moins une question d’outils que de philosophie, de relation aux clients, le respect primant l’efficacité brute : dans l’ancien monde, on savait que les représentant qui coincent la porte avec leur chaussure sont rarement ceux qui réalisent les meilleures affaires ; dans le monde du B2B digital, ce n’est pas ceux qui bombardent leurs prospects de propositions « impossibles à refuser » qui signent les contrats les plus juteux.

Tous les réseaux sociaux qui permettent de pousser des contenus de qualité seront l’objet de toutes les attentions – et ils ne sont pas nombreux : en B2B, Google a bien tente de recaser Google Plus après son échec grand public … mais sans grand succès ; LinkedIn semble aujourd’hui faire la course en tête … et en solitaire.

Reste le cas Twitter, dont le positionnement manque de clarté : très prisé des « people » et des politiques – Trump est complètement addict –, il permet très efficacement de pousser des contenus créés sur son blog, LinkedIn, YouTube, etc. ; pourtant, après avoir été largement courtisé en 2016, il se trouve tout autant délaissé aujourd’hui : à suivre …

Les grandes manœuvres du social CRM

Les grandes manœuvres du social CRM

Le paysage des médias sociaux subit très régulièrement des séismes de grande amplitude que les internautes ignorent le plus souvent : c’est le cas en ce moment, et ça peut changer à jamais le visage de ce que l’on appelle communément le social CRM.

Que Microsoft ait racheté LinkedIn pour la bagatelle de 26 milliards de dollars ne change pas grand-chose pour l’employé lambda qui cherche à creuser son petit trou professionnel.

Pour Salesforce, en revanche, c’est juste un immense caillou dans la chaussure, avec l’inévitable montée en puissance de Dynamics, son concurrent frontal dans le domaine du CRM.

D’où l’engagement de l’éditeur de San Francisco dans la course au rachat de Twitter, en confrontation directe avec Disney, Google et encore Microsoft…

Si ce dernier l’emporte, le monde du CRM B2B aura définitivement changé de face.

Si c’est Google, ce sera une nouvelle percée dans le petit monde des réseaux sociaux après les échecs successifs des produits maison, le dernier en date étant Google +.

Quant à Disney, que vient-il faire dans cette galère, direz-vous ? En fait, les géants des médias traditionnels découvrent avec retard les mutations profondes de leur marché, et tentent un virage à 180° …

Tout celà suscite quelques réflexions :

La 1ère, c’est que les produits « me too » des géants bien installés ne marche pas la plupart du temps – comme on ne tire pas sur une ambulance, nous ne reviendrons pas sur Google + et ses prédécesseurs …

La 2nde, c’est que si ces changements n’affectent pas beaucoup les socionautes, ils bouleversent la façon de travailler des professionnels : ainsi l’intégration de LinkedIn dans une offre Microsoft nécessite certainement de repenser la stratégie CRM B2B des annonceurs, et surtout d’anticiper les changements à venir : quelles sont les vues à termes de la firme de Redmond ? Car, avec cette acquisition, et la revente des Smartphones Nokia, Satya Nadella referme définitivement la page Balmer …

Et la 3ème, c’est que Facebook – le seul à date à voir réussi le déploiement de son business model publicitaire – va devoir se poser des questions sur ses ambitions à adresser le marché B2B.

En bonus de ce post, la video créée par HootSuite en 2014 redevient fortement d’actualité, vous ne trouvez pas ?

 

Les chiffres des réseaux sociaux en entreprise

Les chiffres des réseaux sociaux en entreprise

livreblancIl y a du du neuf dans la profusion de chiffres des réseaux sociaux : l’Adetem et HootSuite se sont associés pour produire un baromètre de médias sociaux dans les entreprises françaises.

Plus de 10 ans après la révolution du web social, où en sommes-nous ?

La bonne nouvelle est que l’adoption en entreprise de ces nouveaux outils est maintenant une réalité massive.

En 2015, l’installation des médias sociaux parmi l’arsenal d’outils de communication et de marketing de l’entreprise, ne fait plus débat. La quasi-totalité des entreprises (93%) en font usage, à des fins diverses.

88% des personnes interrogées estiment que la présence sur les médias sociaux est importante pour demeurer concurrentiel. Et 65%  y gèrent leur e-reputation, sans difficultés particulières semble-t-il.

Mais au-delà des simples objectifs de notoriété, les autres impacts sont encore mal maitrisés :

  • La contribution des médias sociaux à la gestion de la relation client semble encore assez floue en France : 70% des répondants considèrent que les médias sociaux ont un impact sur le renforcement de celle-ci et 46% sur la gestion du service client (questions et réclamations). Mais ils sont seulement 23% à déclarer les utiliser pour enrichir leur CRM.
  • Le  défi du social commerce reste encore entier : si 58 % des répondants estiment que les réseaux sociaux sont un moyen de générer de nouvelles ventes, il reste à déployer les actions et les compétences pour atteindre l’objectif.

‹ A ce titre, au rang des défis qui restent à relever, la hiérarchie est assez éclairante :

(suite…)

Réseaux sociaux & Mobile : l’heure de la convergence.

Réseaux sociaux & Mobile : l’heure de la convergence.

Les réseaux sociaux et le mobile continuent à faire fortement évoluer les usages et les comportements web.

Retrouvez les slides de notre conférence réalisée sur l’e-marketing Forum avec AID, Cabestan et Selligent pour le SNCD, sur les révolutions marketing qui changent tout sur le cycle d’achat.

Les comportements des Français sur les réseaux sociaux

http://fr.slideshare.net/ConscientNetworks/social-media-attitude-2013-les-comportements-des-franais-sur-les-rseaux-sociaux

Comment évoluent les usages et les attentes de vos clients sur les réseaux sociaux ?
L’édition 2013 de l’étude Social Media Attitude, développée dans le cadre de l’Atelier Médias Sociaux du SNCD, vous dit tout.

Tassement de Facebook, segmentation des réseaux sociaux, envolée des usages en mobilité, poids croissant de la relation client sur le web social… le panorama Social Media poursuit ses évolutions.

Et si un chiffre, un seul, était à retenir, c’est maintenant 20% des socionautes qui sont catégorisables comme influents. Pensez-y…