« Plus de partage pour plus de temps passé sur FB et plus de pub »

Ainsi semble se résumer la grand-messe Facebook F8 qui  s’est tenue la semaine dernière. Le plus grand réseau social qui compte maintenant plus de 800 millions de membres compte sur les recettes qui ont fait son succès (le partage et la publicité) pour son développement à venir – preuve que Facebook ne compte pas de se laisser faire par Google+ (50 millions de membres). Mais à y regarder de plus près, les conséquences des annonces de Mark Zuckerberg la semaine dernière sont nombreuses et conséquentes pour les membres… mais aussi les marques.

Timeline – Repenser la présentation des marques

La première annonce dévoilée la semaine dernière, c’est la modernisation du profil des membres. Avec Timeline, il vous sera possible de vous présenter sous la forme d’une frise chronologique où vous pourrez agrémenter votre profil de photos, vidéo, et même d’applications. La vidéo ci-jointe vous présente cette nouvelle fonctionnalité. C’est une véritable autobiographie en ligne que Facebook vous propose de créer. Disponible pour tous dans quelques semaines, pour ceux d’entre vous qui souhaiteraient déjà la tester, le net recèle d’instructions à suivre pour la mettre en place dès maintenant.

Cette nouvelle fonctionnalité va encourager les membres à poster plus de contenus, donc partager plus et passer plus de temps sur Facebook… Et en partageant plus, on permet à l’outil de targeting Facebook de devenir de plus en plus puissant et efficace.

Si timeline va changer le profil des membres Facebook, il porte en lui de nombreuses opportunités pour les marques qui pourront utiliser la dimension temps, les images, vidéos mais aussi les applications. Les marques vont donc devoir s’approprier ce nouvel espace de communication.

Opengraph : partager plus, en direct, en simultané en renforçant la précision du targeting Facebook

La seconde grande annonce de F8, c’est le développement de l’opengraph et le coup d’accélération donné aux partenariats sur Facebook avec des entreprises comme Spotify, Deezer, Netflix etc… L’objectif ici est de vous faire partager de plus en plus de choses en direct et/ou simultané. La vidéo proposée par Facebook permet de mieux comprendre.

Les développeurs vont maintenant pourvoir créer des applications qui vous permettront de partager des livres, de la musique, des vidéos dans votre fil d’actualité en un simple clic. Autre conséquence, les créateurs de contenu pourront accéder au profil exact de leur audience, un outil très puissant donc pour certaines marques.

Autre conséquence de cette évolution, l’impact sur la protection des données. Nouvelles opportunités de partage égale – pour Facebook – nouvelle opportunité de remettre à zéro les options de protection des données mise en place par les membres. A vous de refaire un tour sur les panneaux de control pour vous assurer que vous ne partagez que ce que vous souhaitez partager.

Désormais toutes vos actions (même celles qui échappaient jusqu’à présent à la diffusion telles que placer un commentaire sur le mur de quelqu’un) seront rapportées dans le Ticker (nouvel espace sur votre page facebook) visible par tout votre réseau.

Toujours lié à la protection des données, avec le développement d’opengraph Facebook se propose de faire savoir à tout votre réseaux mais aussi un jour aux marques qui le souhaiteront ce que vous écoutez, regardez, etc, quand et avec qui vous le partagez. Un outil qui saura devenir fabuleux aux mains de marketers de génie si les membres répondent positivement à cette nouvelle brèche dans la protection de leur intimité.

Les Sponsored Stories se développent – Vos clients seront vraiment vos médias

Les Sponsored Stories ont été lancées en Janvier 2011. Vous pouviez jusqu’à aujourd’hui faire apparaitre une actualité dans le fil d’actualité du réseau d’un client lorsque celui-ci « likait » un de vos produit par exemple. Vous pourrez à l’avenir le faire avec beaucoup plus d’actions telles que : écouter une musique, voir un film ou acheter un produit. Facebook crée donc un monde où vos clients deviennent vraiment vos médias et rend la communication de marque 100% sociale.

La fin de la suprématie du Like

Facebook a ajouté la possibilité de noter chaque nouvelle entrante du fil d’actualité. Avec cette fonctionnalité, Facebook sera à même de sélectionner automatiquement les nouvelles les plus intéressantes et remet donc la pression sur les marques pour créer et diffuser des contenus de plus en plus engageants. La bataille de la présence dans le fil d’actualité a commencé ce qui est une excellente nouvelle pour les marques qui ont décidé d’investir dans l’engagement de leur communauté plutôt que dans le nombre de fans.

Autre attaque contre la suprématie du Like, la création du Ticker qui va recenser toutes les activités mineures (dont les Likes) de son réseau qui ne seront plus présentes dans le fil d’actualité. .. Aux marketers et aux marques de de retrouver le chemin du fil d’actualité grâce à des contenus engageants et impliquants.

Apres avoir fait les belles heures de Facebook en 2010/2011 par sa simplicité même, le « Like » est maintenant jugé trop restrictif et sera complété avec des boutons tels que « Read », « watch », « eat ».

Comment résumer donc le cru Facebook 2011/2012 ? Encore plus de partage, encore moins d’intimité pour encore plus de temps passé sur Facebook, encore plus d’opportunité de vendre de l’espace publicitaire encore plus qualifié et encore plus d’engagement à créer.

Sources

  •  Forbes
  • Marshable.com
  • Frenchweb.fr
  • Facebook

Newsletter

Restons connectés : recevez nos news par mail.

You have Successfully Subscribed!

Share This